Qui sommes-nous ?

Nous sommes des riverains de l’A47, directement concernés par les nuisances de cette autoroutes. Nous subissons depuis des années maintenant les conséquences de la forte augmentation du trafic routier sur cet axe qui relie Lyon à Saint-Etienne. Constitués en association, « Les oubliés de l’A47 », nous militons pour obtenir des aménagements le long de l’autoroute et la réduction du trafic routier.

Quelles solutions ?

A court terme, la seule solution, c’est la construction d’un mur anti-bruit. C’est possible, car les financements existent. Avec l’abandon du projet d’autoroute A45, l’Etat a décidé de réorienter les 400 millions d’euros prévus pour sa construction sur le réaménagement de l’A47 et l’amélioration de la liaison ferroviaire entre Lyon et Saint-Etienne.Sur le long terme, c’est la réduction du trafic autoroutier qu’il faut viser. L’abandon du projet d’autoroute A45 et le redéploiement des crédits permettent d’envisager une véritable amélioration de la desserte par train entre Lyon et Saint-Etienne. La constitution d’un RER entre Lyon et Saint-Etienne, c’est LA solution pour réduire le trafic, réduire les nuisances, réduire la pollution, améliorer notre sécurité et même protéger l’environnement.

Enfin, l’Etat et la Région négocient en ce moment le nouveau Contrat de Plan Etat-Région (CPER), un document contractuel qui permet de financer les principaux projets d’aménagement dans la région pour les prochaines années. C’est maintenant qu’il faut agit pour inscrire la construction du mur anti-bruit dans le futur CPER.

Nos actions ?

Nous nous sommes constitués en association, « Les oubliés de l’A47 ». Grâce à elle, nous allons à la rencontre des médias, des élus et des représentants de l’Etat pour porter nos revendications.

A47